04 février 2010

la rage au coeur, implosion. envie d'en finir, d'en crever, les entrailles en dehors qui saliraient ces murs trop propres, ces visages trop lisses. Leur arracher des putains d'émotion, enfin! qu'ils puissent hurler, taper des pieds à leur guise. 
Posté par petitboutvide à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2010

cette foutue prison dorée, j'étouffe. oiseau en cage, on m'a volé ma liberté. comme une envie de courir pieds nus dans les champs. 
Posté par petitboutvide à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2010

N'en peut plus de sourire, de vivre à pleins poumons alors qu'au fond cette putain de blessure ne se refermera jamais. Et passer toute cette putain de courte vie la tête dans les chiottes, ça fait trop mal.  Quis suis-je, au fond? 
Posté par petitboutvide à 19:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 janvier 2010

tous des connards et je hais le dimanche.  la tête dans la cuvette, spasmes libérateurs et reine de la procrastination.  faiche à la fin. 
Posté par petitboutvide à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2010

les bonnes résolution, putain. 
Posté par petitboutvide à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2009

Dieu qu'il est beau!
Posté par petitboutvide à 19:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 décembre 2009

vive les papillottes. grosse dinde. 
Posté par petitboutvide à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2009

où est donc passée la magie de Noël? 
Posté par petitboutvide à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2009

et ma mère qui me négocie comme un vulgaire bout de viande.  "si tu manges normalement le 24 et 25, je te laisse gérer ton alimentation jusqu'à mardi sans me mêler de rien, tu peux bien me faire ça, pour Noël, non? Ce serait mon plus beau cadeau..." et aux autres de faire monter les enchères, 3 jours de plus, 3 jours de moins. Merci, je ne suis pas un singe. et mes folies alimentaires ne sont pas des caprices. 
Posté par petitboutvide à 20:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 décembre 2009

et voila son odeur sur mon oreiller et puis c'est tout. dernière nuit, derniers soupirs, derniers baisers. il me manque déjà. 
Posté par petitboutvide à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]